Marc goblet Maladie

News
Marc goblet Maladie
Marc goblet Maladie

Marc goblet Maladie:- Marc Goblet est décédé mercredi à l’âge de 64 ans. “C’était une force de caractère et de détermination qui transcendait l’ordinaire”, se souvient un très émeu Selon Francis Gomez, syndicaliste local, militant à ses côtés depuis 20 ans, « cette maladie a montré à quel point il se souciait des intérêts des travailleurs et des plus pauvres de notre société, puisqu’il ne parlait jamais de sa maladie. .”


Originaire de Herve, ce diplômé en chauffage central et sanitaire à presque toute la carrière du syndicat socialiste.
Marc Goblet est nommé secrétaire général de la FGTB Huy-Waremme Centrale en 1982. Il devient président quelques années plus tard puis prend la présidence de la FGTB régionale Liège-Huy-Waremme en 2003. La FGTB Wallonne lui a rendu hommage dans un long communiqué : « Marc Goblet était un syndicaliste ouvrier engagé dans la négociation et la collaboration mais aussi déterminé à agir quand il le fallait. Marc, c’était également un franc parler et des formules inoubliables dont seul lui avait le secret “‘.

« Ils l’aiment en Belgique, notamment en Wallonie, puisqu’il s’oppose à un gouvernement fédéral qui veut faire payer au plus grand nombre un illusoire remède national.
Cependant, ils sont presque certains de le mépriser également.
Car il incarnerait un syndicalisme caricatural, fondé sur des droits acquis et incapable de s’adapter aux réalités d’un monde en mutation.”

Un grand gaillard, né à Herve en 1957, qui a fait toutes les courses sur l’appareil de la FGTB à Liège, mais a aussi été élu PS.

Marc goblet Maladie
Marc goblet Maladie

S’il y avait un Marc Goblet le syndicaliste, il y avait aussi un Marc Goblet l’homme politique.
“Pendant 40 ans, nous avons tous été membres du parti socialiste”, se souvient André Frédéric, député wallon de Verviers. “C’était un compagnon de route et une source de conviction; la famille socialiste a aussi perdu quelqu’un qui a beaucoup donné.”

Marc Goblet, ancien conseiller communal et performant à Herve de 2001 à 2003, s’est présenté aux élections législatives de mai 2019 et a été élu député. « En tant que l’un des rares syndicalistes de haut vol élus à la Chambre des représentants, explique Francis Gomez, c’était cohérent avec ce qu’il avait toujours défendu ; il devait voir ses idées mises en œuvre légalement, c’est-à-dire via des décrets ou des lois. “

Marc goblet Maladie
Marc goblet Maladie

« Je n’ai jamais caché mes convictions socialistes. J’ai été Premier échevin PS à Herve. Pourtant, en tant que délégué syndical, je n’ai jamais été un fan du PS au sens traditionnel. Je n’y suis jamais parvenu. il est certain que nous sommes membres de la même famille progressiste et maintenons le contact.Comme pour les autres grands syndicats, la CGSLB ne cache pas ses liens avec les libéraux, la CSC avec le CD&V ou le CDH… devenu presque impossible de s’en souvenir de nos jours.”